PHC

Communiqués

Rendons grâce en toute chose

octobre 15, 2019 | Auteure: Rod Taylor   |   Le volume: 26    Le numéro: 41   |   Share: Gab | Facebook | Twitter   

Au moment où vous lirez ceci, nous serons dans moins d’une semaine du jour du vote 2019. Beaucoup d’entre vous ont été impliqués dans la campagne, certains en tant que candidats, d’autres en tant que volontaires, donateurs, intercesseurs, directeurs de campagne ou agents officiels. Certains d’entre vous peuvent souhaiter être scrutateurs le jour du vote. Merci à vous tous, quel que soit votre rôle. Nous espérons certainement que votre expérience aura été bonne. Et nous espérons que cela continuera après que les nouveaux membres élus du parlement aient prêté serment.

Certains d’entre vous qui lisez ceci peuvent travailler actuellement dans l’un des autres partis, mais sont frustrés par le manque d’intérêt ou d’action sur les « problèmes de la vie ». Notre porte est ouverte pour vous.

Nous savons que nous vivons dans des temps sombres, des temps d’immoralité et des conflits sociaux. La Bible nous encourage à être le sel et la lumière « au milieu d’une génération tordue et perverse dans laquelle vous brillez comme des lumières dans le monde ». Si le « dehors » n’était pas si sombre, beaucoup d’entre nous feraient des choses différentes de leur vie. Choisir de présenter les valeurs bibliques sur la scène publique à une époque où ces valeurs sont méprisées revient à partager le reproche de notre Seigneur. Nous pouvons sentir (et certains d’entre nous ont payé le prix de l’obéissance) l’opposition de ceux qui détestent notre message.

Jésus a dit que nous ne devrions pas être surpris si, en tant que disciples, nous devions faire face à de l’hostilité. Il a dit à ses amis qu’ils seraient détestés par ceux qui le détestent. Cela étant dit, ce n’est pas le moment de craindre mais de se réjouir. Pierre et Jean se sont réjouis parce qu’ils ont été jugés dignes de supporter sa honte. Nous sommes en bonne compagnie.

Ce n’est pas pour cette raison que nous nous présentons aux élections. Nous nous présentons aux élections car nous avons de bonnes solutions à certains des problèmes auxquels notre société est confrontée. Nous nous portons candidats parce que nous voulons aider nos concitoyens à atteindre les objectifs suivants : vie humaine protégée et respectée, mariages forts et moins brisés, rues sûres, entreprises prospères, réduction des impôts, écoles où les enfants sont correctement éduqués (pas endoctrinés), de meilleurs soins de santé, des frontières sûres, un système de justice qui fonctionne, etc. Pendant que nous faisons cette course politique et discutons de ces sujets, entre autres, nous trouvons beaucoup de personnes qui partagent nos points de vue et beaucoup de personnes qui pensent de manière très différente. La manière dont nous présentons nos politiques et dont nous traitons les controverses fait partie du défi. Dieu nous donne sa grâce pour ces défis.

Dans Proverbes, il est écrit : « la crainte du Seigneur est le commencement de la sagesse ». Romains 1 nous enseigne que « ceux qui rejettent Dieu sont livrés à des illusions et à faire des choses qui ne sont pas commodes ». C’est la vérité. Les principes importants que nous essayons de transmettre sont souvent mal compris par ceux qui résistent à notre message. Ils pensent différemment. Ils font des suppositions, même à propos de nos motivations. Lorsque nous faisons face à l’opposition, il est de notre devoir de continuer à dire la vérité, même lorsque cela est impopulaire.

Dieu nous dit aussi... et il est bon de s’en souvenir en cette saison d’action de grâce... « Rendons grâce en toute chose, car telle est la volonté de Dieu ». Il nous donne l’occasion de proclamer son message et l’opportunité de présenter sa grâce lorsque nous sommes persécutés. Nous courons dans une course politique avec toutes ses implications et interactions humaines, mais nous sommes aussi dans une bataille spirituelle qui fait partie de notre propre voyage. Nous sommes reconnaissants envers Dieu pour sa promesse de « ne jamais nous quitter ni nous abandonner ». Il a des projets pour chacun de nous et pour le Canada. De bons plans. Et il réalisera son dessein en et par nous lorsque nous nous abandonnons à lui et lui faisons confiance.

Nous avons besoin de tout le monde dans cette lutte… pour aujourd’hui, pour demain et pour les prochaines élections. Si vous n’êtes pas membre du PHC du Canada, inscrivez-vous aujourd’hui.



Download PDF Version

Share to Gab

Other Commentary by Rod Taylor: