PHC

Communiqués

Les candidats du CHP éclairent chaque province

octobre 1, 2019 | Auteure: Rod Taylor   |   Le volume: 26    Le numéro: 39   |   Share: Gab | Facebook | Twitter   

Au moment où vous lisez ceci, les soumissions d’acte de candidature (inscriptions auprès d’Élections Canada) seront échues. Au moment de la rédaction de cet article, il y a 50 candidats du PHC inscrits sur le bulletin de vote à travers le pays, avec au moins un candidat dans chaque province. Chaque précieux candidat est la preuve qu’il existe encore des personnes qui ont le courage et la conviction de s’offrir aux électeurs canadiens qui en ont assez de la stagnation et de notre perte nationale de moralité et de bon sens.

Je suis très reconnaissant aux hommes et aux femmes qui ont accepté de se tenir à nos côtés lors de l’élection de 2019, représentant la plate-forme du PHC soutenant la vie! La famille! Et la liberté! Les changements survenus au Canada au cours des 40 dernières années ont beaucoup nui à la famille et nos libertés sont attaquées comme jamais auparavant. Près de 4 millions de bébés sont morts avant leur naissance aux mains de l’industrie de l’avortement. Avant que ces chiffres ne deviennent astronomiques... c’est 11 % de notre population tuée par l’avortement.

Les parents ont vu l’État tenter d’usurper leur rôle donné par Dieu en tant que principaux éducateurs de leurs enfants. Les défenseurs responsables des valeurs familiales ont été condamnés à des amendes, ont fait face à des actes d’intimidation et même à des peines de prison pour avoir osé dire la vérité sur la biologie, le genre et la sexualité.

Nos candidats entrent dans cette course en sachant que les médias nationaux biaisés, en particulier la CBC financée par les contribuables, les ignoreront ou les attaqueront. C’est déjà visible dans la boussole électorale pathétique et réduite de la CBC et dans sa soi-disante couverture des activités des chefs de parti. Je suis le chef d’un parti national enregistré, mais après 18 jours de campagne, je n’ai pas encore été contacté par la CBC partiale concernant aucun aspect de notre campagne. Même lorsque les médias privilégiés de Trudeau (oui, ceux à qui il a choisis de consacrer 595 millions de dollars... en plus de la somme de 1,6 milliard de dollars annuelle de CBC) ont tenté de pousser Andrew Scheer à faire une sorte de déclaration anti-avortement, les interlocuteurs ont essayé de créer des entretiens avec des dirigeants libéraux, néo-démocrates, conservateurs et verts sans jamais faire appel aux dirigeants du PHC, le seul parti doté d’une politique claire et cohérente visant à protéger « la vie humaine innocente de la conception à la mort naturelle ».

Ce parti pris contre la vérité, contre la moralité, contre le bon sens... ne serait pas agaçant si cela ne causait pas autant de dégâts à la génération suivante. Tant de jeunes électeurs n’ont pas reçu suffisamment d’informations sur les candidats ou les enjeux; on ne leur a pas appris à penser, mais on leur a dit quoi penser. C’est un très mauvais service rendu aux électeurs canadiens, aux contribuables et aux générations futures qui devront vivre avec les politiques de notre prochain gouvernement et qui devront payer pour ses programmes.

La chanson médiatique a une petite liste de sujets qu’elle revisite et promeut : le soi-disant « choix », les questions d’identité de genre, le changement climatique et les politiques coûteuses censées le contrecarrer, les inégalités raciales et le financement public de l’éducation, du logement et de la médecine. Au-delà, cela a peu d’intérêt... À moins qu’un scandale ou une nouvelle information puisse provoquer une réaction publique contre des personnes aux idées conservatrices. Une analyse rapide de tous les principaux médias montre à quel point ils accordent peu d’attention au PHC. Même dans leurs articles de “ course à suivre “ ou “ circonscriptions à surveiller ”, ils jugent d’avance de manière éhontée des candidats et des questions, ne mettant souvent en avant que les politiciens de gauche présents sur le bulletin de vote.

Tout cela pourrait être assez décourageant si nous ne savions pas que Dieu est toujours sur le trône et qu’il est Celui qui élève les gouvernements et les abaisse... en son temps et pour ses propres fins. Il connaît la fin depuis le début. Il élève des hommes et des femmes pour proclamer la vérité et il est capable de faire « extrêmement et abondamment par-dessus tout ce que nous pouvons demander ou penser ». Contrairement aux médias nationaux partisans, nous ne prétendons pas savoir comment se terminera cette élection, ni qui sera appelé à Ottawa pour représenter leurs électeurs et leurs valeurs. Mais Dieu le sait.

Ici, dans ma propre circonscription, Skeena—Bulkley Valley et dans toutes les circonscriptions du pays, les candidats du Parti de l’héritage chrétien présenteront des idées lors des débats et aux portes de leur communauté... des idées testées dans le temps et éprouvées. Des idées sur la valeur et la dignité de la vie humaine. Des idées sur l’importance de la cellule familiale et la nécessité cruciale de préserver la liberté de défendre ces principes. La proclamation fidèle de la vérité porte sa propre récompense et aura un impact sur notre société indépendamment des résultats des élections. Mais si les électeurs sont attentifs, ignorent la rumeur médiatique et choisissent les candidats représentant la justice morale et le bon sens, le PHC pourrait envoyer ses premiers députés à Ottawa.



Download PDF Version

Share to Gab

Other Commentary by Rod Taylor: