PHC

Communiqués

Élection 2019 : mettre la vie! Famille! et la liberté! sur le bulletin de vote

septembre 17, 2019 | Auteure: Rod Taylor   |   Le volume: 26    Le numéro: 37   |   Share: Gab | Facebook | Twitter   

Lorsque le premier ministre a délivré le bref quelques jours plus tôt la semaine dernière, c’était un acte de désespoir. Quand il a évité le premier prétendu débat télévisé des dirigeants (oui, celui auquel les chefs de la plupart des partis fédéraux n’étaient pas invités), c’était un acte de lâcheté. Quand il a passé les dernières semaines à gaspiller votre argent, c’était un acte d’achat de vote éhonté. Son temps est terminé et il le sait. Que les électeurs canadiens le sachent ou non reste à voir.

Le radiodiffuseur national, CBC, ainsi que les autres « grands » (CTV, Globe and Mail, etc.) continuent d’agir comme si cette campagne n’impliquait que deux ou trois partis. Ils continuent d’agir comme si les Canadiens n’avaient d’autre choix que de ramener les libéraux et leur échec au pouvoir (scandales et tout le reste) ou de permettre aux conservateurs qui s’inclinent devant tous les groupes de lobby aux intérêt propres qu’ils ont pu offenser par le passé, de revenir à Ottawa avec un nouveau mandat. Ils donnent une mention honorable aux Verts, au Bloc et au Parti Populaire, mais le message aux électeurs est clair : choisissez entre Justin et Andrew. C’est un faux dilemme.

Ce discours médiatique ignore les 11 autres partis politiques enregistrés, y compris le Parti de l’Héritage Chrétien. Lorsque les libéraux ont tenté de présenter Andrew comme un défenseur de la vie et qu’il s’est plié en quatre pour prouver que son parti et lui-même ne permettraient jamais que l’avortement soit sérieusement contesté, les responsables de la CBC se sont réunis pour réfléchir et cogiter. Ils ont pourchassé Elizabeth May et lui ont fait retirer sa suggestion d’autoriser les députés d’arrière-ban à discuter de l’avortement. Ils ont appâté Jagmeet Singh, qui avait juré que le NDP ne permettrait jamais que l’avortement soit contesté. Les experts et leurs marionnettes politiques ont répété cela à satiété. Ce qu’ils n’ont pas fait, c’est d’appeler le chef du seul parti politique 100 % pro-vie, de la conception à la mort naturelle, le PHC.

Avec 1,6 milliard de dollars par an provenant des contribuables, la CBC n’a jamais pris la peine d’examiner la plate-forme d’un véritable parti pro-vie. C’est l’un des plus grands défis auquel nous sommes confrontés : la farce illusoire d’un média national qui influence les électeurs même avec ses sondages depuis plus de 40 ans. Aujourd’hui, au Canada, nous avons l’avortement à la demande, le mariage entre personnes de même sexe, les taxes sur le carbone, les écoles à orientation sexuelle, le suicide assisté par un médecin et les tribunaux répressifs des droits de la personne, en grande partie à cause du barrage constant par les médias biaisés, savamment déguisés en journalistes équilibrés. Et nous payons pour cela.

En plus des 1,6 milliard de dollars de CBC, notre premier ministre sans conscience a donné 595 millions de dollars à ses amis privilégiés dans les médias, ceux sur qui il peut compter pour raconter les histoires à sa manière. Ajoutez à cela les personnes influentes dans le système d’éducation acheté et payé, les nouvelles bosses de marijuana, les tribunaux et le Sénat regorgeant d’amis libéraux... il serait facile de se décourager.

Mais nous ne sommes PAS découragés! Dans tout le pays, dans neuf provinces, les candidats du PHC se sont résolument engagés à proclamer la vérité et à offrir aux électeurs l’occasion de voter pour les principes qui les tiennent tant à coeur : la vie! Famille! et la liberté!

À ce jour, près de 50 candidats du PHC se présentent et nous savons que de nombreux autres arrivent pour mettre le PHC sur le bulletin de vote dans encore plus de districts. Nous travaillons avec nos nouveaux candidats potentiels pour les aider à s’inscrire et pour mener de bonnes campagnes.

Si vous vivez dans un district sans candidat du PHC, c’est MAINTENANT qu’il faut nous aider à trouver et à former un candidat du PHC pour votre région. C’est peut-être vous! C’est peut-être quelqu’un que vous connaissez, une personne intègre et passionnée pour ce pays, quelqu’un qui est prêt à travailler dur pendant quelques semaines, à se lever et à proclamer hardiment la vérité... au profit de ses concitoyens et des générations futures.

La course est lancée! La porte se ferme rapidement. Les candidatures seront officiellement fermées le 30 septembre mais pour pouvoir vous inscrire et avoir votre nom sur le bulletin de vote, vous devez commencer très vite! Aujourd’hui serait le meilleur jour pour commencer! Nous sommes impatients de travailler avec vous et nous aimerions que beaucoup plus de Canadiens aient la possibilité de voter pour la vie! La Famille! et la liberté!

Si vous avez déjà un candidat dans votre district, il peut utiliser votre aide en tant que bénévole ou donateur financier. Et le PHC du Canada peut toujours utiliser votre aide et votre soutien. Que Dieu vous bénisse tous alors que nous nous battons pour faire la différence lors de l’élection 2019!



Download PDF Version

Share to Gab

Other Commentary by Rod Taylor: