PHC

Communiqués

Saisir les mauvaises armes à feu

mar. mai 5, 2020 | Auteure: Rod Taylor   |   Le volume: 27    Le numéro: 18

Le premier ministre Trudeau a agi rapidement pour rattacher sa saisie d’arme à feu prévue depuis longtemps à la tragédie qui a dévasté la population de la Nouvelle-Écosse. Les citoyens respectueux des lois qui possèdent et utilisent légalement des armes à feu sont sa cible.

Il y a beaucoup de problèmes avec son approche. Prenons-les un par un:

  • Ce n’est pas éthique d’exploiter la tragédie de la Nouvelle-Écosse pour justifier une saisie d’armes à feu sans rapport. Les types d’armes à feu interdits par le PM et le ministre de la Justice David Lametti ne sont pas les types d’armes à feu utilisés par le tireur qui a causé tant de souffrance aux merveilleux habitants de la Nouvelle-Écosse.
  • Le tireur a utilisé une variété d’armes, y compris des armes d’épaule comme celles utilisées par les chasseurs à travers le pays. Il a également pris un revolver de service auprès de l’agent Heidi Stevenson, l’officier de la GRC qu’il a abattu près de Shubenacadie, en Nouvelle-Écosse. Combien de temps avant que le PM décide d’interdire également ces armes?
  • Le tireur n’avait pas de permis de possession d’armes à feu; chaque arme à feu qu’il possédait était déjà illégale et son acquisition d’une arme à feu était illégale. Son usurpation d’identité d’un policier était illégale. Incendier des maisons était illégal. L’utilisation abusive d’une arme à feu pour commettre un meurtre était illégale. La nouvelle interdiction de certaines armes à feu n’aurait pas sauvé une seule vie en Nouvelle-Écosse.
  • Les lois ont un impact sur les citoyens respectueux et respectueux des lois, mais les criminels continueront à acquérir des armes à feu illégalement, qu’elles soient interdites ou non, et nous savons que bon nombre d’entre elles proviennent de notre poreuse frontière américaine. Les nouvelles lois ne font pas des citoyens respectueux des lois des criminels. Le vieil adage s’applique toujours: «Lorsque les armes à feu sont interdites, seuls les hors-la-loi auront des armes à feu».
  • Le premier ministre semble penser que la chasse est le seul but valable pour posséder une arme à feu. Cette opinion ignore les deux autres objectifs légitimes de possession d’armes à feu: le tir sportif et, plus important encore, la légitime défense. Chaque personne a le droit donné par Dieu de se défendre elle-même, sa famille et son foyer. La valeur historique des armes à feu est non seulement de défendre nos maisons contre les délinquants violents, mais aussi de défendre nos libertés contre les despotes tyranniques. Les tyrans cherchent toujours à désarmer leurs citoyens lorsqu’ils veulent exercer un pouvoir autocratique sur eux.
  • Le fantasme selon lequel les armes à feu ne jouent aucun rôle dans la légitime défense montre l’hypocrisie de l’élite. Le Premier ministre lui-même a sa garde armée. Il n’a pas à porter d’armes à feu parce que d’autres portent pour lui. Je suis sûr que chaque député était reconnaissant au sergent d’armes Kevin Vickers qui avait utilisé de vraies balles pour les protéger du tireur du Parlement en octobre 2014.
  • Les efforts du PM pour confisquer certaines catégories d’armes à feu constituent une violation du principe fondamental du droit de propriété. Son père, Pierre Trudeau, a choisi de ne pas inclure les droits de propriété lorsqu’il a rapatrié la Constitution en 1982 via la Charte des droits et libertés. Cependant, puisque les vrais droits sont accordés par Dieu, et non par les gouvernements humains, le droit de posséder des biens est un droit humain compris par tous depuis le début de l’histoire. Bien que le Premier Ministre tente d’atténuer le coup en offrant d’indemniser les propriétaires d’armes à feu qui remettent leurs armes à feu au gouvernement dans un délai de deux ans, leurs armes seront en fin de compte sujettes à confiscation - sinon du propriétaire actuel, puis de ses héritiers légitimes.
  • Rendre toute arme illégale ne changera pas le cœur des méchants. Tant que le respect de la vie humaine ne sera pas rétabli dans notre pays, des meurtres peuvent être et seront commis par l’utilisation d’autres armes. Le Canada, surtout sous la direction de ce Premier Ministre, a abandonné le principe du respect de la vie humaine. Plus de 100 000 bébés sont tués chaque année par l’avortement. Maintenant, depuis l’adoption du suicide assisté sous ce gouvernement libéral, des personnes âgées vulnérables sont également tuées par milliers chaque année. Les écoles publiques ne sont pas autorisées à enseigner la morale biblique telle que l’éternel commandement: «Tu ne tueras pas»; pourquoi devrions-nous être surpris lorsqu’un de nos citoyens applique la tromperie et la technologie pour tuer des innocents? Notre propre gouvernement a donné l’exemple.
  • Les libéraux seront des libéraux. Même l’introduction de cette interdiction des armes à feu par décret a en elle un élément racial. Les Canadiens autochtones sont exclus de l’interdiction. Caché derrière l’article 35 de la Constitution, le ministre de la Justice a déclaré: «Il y aura une exception pour les peuples autochtones». Aucune de ces armes à feu interdites n’était utilisée pour la chasse de subsistance lorsque l’Acte de l’Amérique du Nord britannique a été adopté, mais maintenant cette violation de la propriété privée est appliquée selon des critères raciaux. Lorsque le PM a dit “Vous n’avez pas besoin d’un AR-15 pour abattre un cerf”, il ne visait apparemment que certaines personnes.

Le Parti de l’Héritage Chrétien du Canada appuie les droits des citoyens correctement formés et respectueux des lois de posséder et d’utiliser des armes à feu pour la chasse, le sport et la légitime défense. Les criminels, en particulier les criminels violents, doivent être tenus responsables de leurs actes, tant au nom de la justice que de la dissuasion. Notre système de justice doit avoir comme objectif principal la sécurité publique et la protection de vies humaines innocentes. Cet objectif ne peut être atteint qu’en instaurant un respect de la vie et de la propriété et en appliquant systématiquement les lois existantes. La création de nouvelles lois auxquelles seuls les Canadiens respectueux des lois obéiront ne rendra pas les Canadiens plus en sécurité, ni la saisie des armes des citoyens respectueux des lois. Contactez le Premier Ministre et votre propre député et dites-leur de punir les criminels, pas les chasseurs et les amateurs de sport. Pour nous aider à protéger vos droits, veuillez rejoindre le PHC dès aujourd’hui!



Download PDF Version

Other Commentary by Rod Taylor: