Contact us now: Phone: +111111111

CHP

Commentary

Attachez vos ceintures pour une élection, les amis!

Tue, August 17, 2021   |   Author: Vicki Gunn   |   Volume 28    Issue 33 | Share: Gab | Facebook | Twitter   

Pendant que les Canadiens prennent le temps qu’ils peuvent pour se rafraîchir au cours de l’été après dix-huit mois exténuants de perturbations sociales et économiques. . . tandis que les Canadiens subissent encore des pressions pour rester isolés en raison des craintes d’une « quatrième vague » ou de « variantes » . . . tandis que les Canadiens sont harcelés, humiliés, menacés ou incités à se faire vacciner avec des produits expérimentaux, M. Trudeau, comme Machiavel d’autrefois, prépare sa prochaine manœuvre politique pour se solidifier en tant que notre dictateur suprême.

Tout au long de cette saison d’anxiété liée au COVID et dans le futur, il a parcouru le pays, pelletant des camions pleins d’argent emprunté dans l’espoir d’acheter des votes. Tout au long de son mandat, il a fonctionné avec une carte de crédit en constante expansion – c’est vous et moi, les contribuables. Alors que nous nous concentrons sur nous-mêmes, en payant des appareils dentaires pour les enfants et en essayant de sauver nos entreprises, Justin Trudeau a dépensé l’argent des générations futures, les enterrant sous les dettes.

Voici un excellent exemple des actions mal conçues de nos gouvernements libéraux : « Les transferts gouvernementaux aux ménages ont augmenté de 119 milliards de dollars en 2020 par rapport à l’année précédente, contre une baisse de seulement 6 milliards de dollars des revenus réguliers ». En d’autres termes, le gouvernement a déboursé vingt fois plus de fonds que n’en ont perdu les ménages canadiens. Pour chaque dollar perdu par les Canadiens, Trudeau a remboursé 20 $. Bien entendu, les pertes subies par les familles canadiennes n’étaient pas également réparties; certains ont été dévastés, tandis que d’autres, en particulier les élus et les bureaucrates du gouvernement, n’ont subi aucun coup financier.

Mais comment peut-on appeler cette réponse à part la folie fiscale?

« La capacité du gouvernement fédéral à fournir de futurs services s’est détériorée de façon spectaculaire », a déclaré l’économiste William Robson, directeur général de l’institut C.D. Howe à Toronto, dans une interview. « Cela inclut la capacité de faire face à tout revers économique futur ou de financer des défis à plus long terme comme le vieillissement des infrastructures . . . Les augmentations d’impôts sont une quasi-certitude.”

Cet article de Bloomberg continue: « Des initiés du ministère des Finances ont craint que son gouvernement n’ait utilisé peu d’analyses économiques pour orienter les dépenses liées à la pandémie. »

Nous arrivons maintenant au cœur du problème; M. Trudeau ne prend pas conseil. Il sait tout!

Le ministère des Finances, vraisemblablement, sait quelque chose sur l’économie, mais les initiés disent qu’il (Trudeau) n’utilise pas l’analyse économique. Lorsqu’il n’est pas commode d’écouter des experts, M. Trudeau revient à sa fameuse citation : « Le budget s’équilibrera de lui-même. » Après six ans en tant que premier ministre, il semble toujours d’avis que ses dépenses déficitaires chroniques sont acceptables, et non la raison principale de la dégradation de la cote de crédit du Canada.

Notre Premier Ministre obtus a également refusé l’avis juridique de l’avocate Jody Wilson-Raybould, alors ministre de la Justice, lorsqu’elle a mis en garde contre son implication dans l’affaire SNC Lavalin. Quand elle lui a dit qu’elle ne pouvait pas en discuter avec lui, il l’a démis de ses fonctions. . . un geste similaire à un jeune enfant mettant ses doigts dans ses oreilles et proclamant son incapacité à vous entendre.

Son père, Pierre Trudeau, a manqué de respect envers ceux avec qui il n’était pas d’accord et a « envoyé promener » des manifestants. Son fils affiche le même genre de mépris pour tous les Canadiens qui ne lui prêtent pas allégeance aveugle. Maintenant, alors que les Canadiens sont confrontés à l’inflation (en partie alimentée par ses taxes sur le carbone et ses dépenses extravagantes), il parcourt le pays en déboursant plus d’argent volé aux générations futures pour ouvrir la voie à sa réélection.

Plutôt que de suivre le calendrier électoral, « Machiavel Jr. » pense que le moment est venu pour les Canadiens de lui donner son gouvernement majoritaire. Il pense que le moment est venu de prendre le pouvoir à mi-chemin de son mandat. . . alors même que ses propres responsables de la santé continuent de faire peur avec une éventuelle “quatrième vague”. . . et posture et menacent d’imposer des passeports vaccinaux. L’homme n’a-t-il aucune considération pour les Canadiens dont les enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants financent déjà ses caprices; pour les Canadiens, qui sont épuisés par les responsabilités scolaires à domicile en plus des journées de travail régulières? Les Canadiens ont besoin d’un leader qui a une certaine compréhension de leurs luttes, et non un leader constamment obsédé par plus de pouvoir politique.

Il est temps que les Canadiens cessent de considérer les libéraux et les conservateurs comme un choix binaire. . . si les gens veulent vraiment du changement, ils devraient regarder ce que les autres partis politiques ont à offrir. Et je ne parle pas du NPD, qui est profondément embourbé dans sa propre vision socialiste.

Le Canada a été fondé sur un héritage Chrétien. Notre héritage Chrétien s’est forgé au fil des siècles. Nos libertés et droits les plus fondamentaux ont été définis à Runnymede en 1215 lorsque le mauvais roi Jean a été contraint de signer la Magna Carta, la Grande Charte. Ce n’est pas un système parfait, rien ne l’est. Mais, notre héritage. . . notre héritage Chrétien. . . a reconnu que tous sont égaux devant la loi. Aucun autre système n’a offert au monde ce type d’égalité entre les citoyens. Personne – aucun roi, aucun dirigeant, aucun premier ministre – n’est au-dessus des lois. L’application de l’état de droit s’est détériorée au cours des dernières années; notre premier ministre a admis avoir fumé illégalement de la marijuana alors qu’il était député, mais n’a jamais été tenu pour responsable et a été reconnu coupable de plusieurs autres violations de l’éthique depuis.

L’égalité devant la loi est essentielle à la démocratie. Pensez aux talibans en Afghanistan. Aujourd’hui, ils imposent à nouveau des restrictions répressives aux femmes et commettent des meurtres par vengeance, mais sont au-dessus des récriminations de la loi. Nous pouvons apprendre de leur expérience : les dirigeants qui veulent le respect doivent se tenir à des normes plus élevées.

Le PHC du Canada n’est pas le courant politique dominant, mais il devrait l’être. Nous existons depuis près de trente-cinq ans. Nos politiques, bien que mises à jour selon les besoins dans le monde d’aujourd’hui, sont profondément ancrées dans la fondation sur laquelle ce pays a été construit.

Il existe des barrières immuables entre le bien et le mal. Lorsque des défis surgissent, alors la sagesse doit être recherchée auprès de ceux qui ont une plus grande compréhension. Écoutez les économistes ; écouter les juristes ; écoutez Dieu notre Créateur. Écoutez ceux que vous avez mis en place en raison de leur expertise.

Il est temps d’arrêter de voter pour les libéraux, les conservateurs et les néo-démocrates dans l’espoir qu’ils changeront et produiront le type de gouvernement que nous recherchons tous. . . un gouvernement qui applique les lois de manière égale, un gouvernement qui protège notre droit de choisir par nous-mêmes comment protéger notre propre santé, comment élever nos familles et comment protéger nos droits.

Lorsque le Premier Ministre demande au gouverneur général de dissoudre le Parlement pour ses propres raisons égoïstes, nous devons le tenir pour responsable. Votons contre le leadership frivole et pour un gouvernement moralement responsable.

Doit-il prendre du recul, sachant que nous ferons face à des élections à l’avenir? Les Canadiens doivent aller de l’avant et exiger un gouvernement moralement responsable, en tenant compte du jour où il affrontera les électeurs.

Joignez-vous au PHC du Canada aujourd’hui. Reprenons notre avenir!



Download PDF Version

Share to Gab

Other Commentary by Vicki Gunn: